Taille du texte

A | A+ | A+

Les différentes

techniques d’assainissement individuel

Système d'assainissement individuel

» Pose tout type d'assainissement » Les différentes techniques d’assainissement pour le non collectif

Un système d’assainissement est composé de deux éléments qui se suivent : la fosse septique puis le « système de filtration ».

La fosse septique : la présence d’une fosse septique est obligatoire en amont de votre système d’épuration. Cette fosse servira à décanter les matières solides de vos rejets domestiques et en les rendant liquide sous l’action de bactéries anaérobies. C’est un travail qui demande du temps et la contenance de votre cuve sera déterminée en fonction de votre consommation. Les liquides et autres eaux usées passent ensuite dans le système de filtrage.

Les différents types d’assainissement :

L’épandage souterrain :

C’était la plus courante. Elle consiste à un filtrage des eaux par une simple couche de gravier. C’est la moins onéreuse mais elle nécessite un terrain adéquat.

Le lit filtrant vertical non drainé :

C’est un filtrage avec du sable siliceux et du gravier. Elle nécessite une surface moindre et exige une fois encore une structure du sol adéquat.

Le lit filtrant drainé à flux vertical :

C’est la meilleure des solutions, elle fonctionne pour tous les types de terrains mais elle nécessite la présence d’un exutoire (fossé, rivière ou égout d’eaux pluviales). Cela consiste à coincer une épaisseur de sable entre deux couches de gravier.

l’Eparco est une technique très efficace pour les personnes qui ont très peu de terrain que nous détaillons dans la page qui lui destinée.

Il existe une dernière technique : le tertre d’infiltration. C’est la solution qui est pratiquée quand on ne peut pas utiliser les trois premières.

Soleaire votre spécialiste de l’assainissement des eaux usées près de Béthune et dans la Région Nord-Pas-de-Calais.

» Les différentes étapes pour installer votre assainissement